Vie quotidienne

Remboursement appareil auditif : tout savoir sur la prise en charge

Au moment de faire son achat, en premier appareillage comme en renouvellement, la question du prix se pose.

Remboursement appareil auditif : tout savoir sur la prise en charge 
La prise en charge de votre aide auditive par l'assurance maladie et la mutuelle 


Les aides auditives sont de plus en plus performantes et discrètes. Au moment de faire son achat, en premier appareillage comme en renouvellement, la question du prix se pose. Ou, plus précisément, du reste à charge, c’est-à-dire la partie à payer hors remboursement.  


ALAIN AFFLELOU Acousticien vous dit tout du remboursement d’un appareil auditif. Nos audioprothésistes diplômés vous accueillent dans nos 380 centres pour trouver le modèle capable de vous apporter le meilleur confort auditif. L’essai est gratuit et sans engagement.  


BÉNÉFICIEZ D’UN ESSAI GRATUIT*


Comprendre le système de remboursement d'un appareil auditif 

Dans la majorité des cas, le remboursement d’un appareil auditif est pris en charge par trois parties : l’assurance maladie, les mutuelles et assurances privées et, si un reste à charge subsiste, par le patient. Des aides complémentaires peuvent également être impliquées. 

 
La répartition est la suivante :  

  • CPAM : la caisse primaire d’assurance maladie prend en charge 60% de la base de remboursement de l’assurance maladie (BRSS), fixée à 400 €. Cela représente un remboursement maximal de 240 € par appareil auditif. Pour les moins de 20 ans, la BRSS est élevée à 1 400 € par oreille appareillée (remboursement maximal de 840 €). 

 

  • Complémentaire santé : la mutuelle santé assure le remboursement du reste à charge, quel qu’il soit, pour les appareils auditifs dont le prix de vente n’excède pas 950 € par oreille (classe 1). Pour les appareils plus chers, le montant du remboursement dépend des clauses du contrat et un reste à charge est possible.  

 

  • Aides de l’État : des aides supplémentaires existent, toutefois sous conditions d’éligibilité (importance des revenus, perte d’autonomie importante, notamment). Elles concernent principalement les bénéficiaires de l’Aide Médicale de l’État et les personnes en situation de handicap.  

 

  • Le patient : si un reste à charge persiste, c’est à la personne appareillée de l’assumer.  

Pour connaître le montant et les conditions exactes d’un remboursement d’appareils auditifs dans un cas particulier, quelques informations importantes sont à connaître.  


Avant l'achat : les informations à connaître 
Le remboursement des aides auditives a été amélioré par la réforme 100% Santé, applicable depuis le 1er janvier 2021. Elle offre des conditions de prise en charge plus avantageuses, toutefois en imposant certaines règles et conditions.  


Qu'est-ce que la réforme 100% Santé audiologie ? 

La réforme 100% Santé est une initiative gouvernementale visant à garantir un accès universel à des dispositifs médicaux de qualité, sans aucun reste à charge pour les patients. Elle concerne principalement les lunettes, les prothèses auditives et les soins dentaires. Son objectif principal est de faciliter l’accès aux soins pour tous les citoyens, en particulier ceux qui ont des revenus modestes, en réduisant ou en éliminant les frais non couverts par l’assurance maladie obligatoire et les complémentaires santé. 


Le volet audiologie de la réforme 100% Santé garantit ainsi un accès à des appareils auditifs de qualité, sans aucun reste à charge. Tous les modèles ne sont néanmoins pas concernés. L’une des conséquences directes de la réforme 100% Santé est en effet le classement des appareils auditifs en deux catégories : la classe 1 et la classe 2.  


Classe 1 et classe 2 : les deux catégories d'appareils auditifs

 Les appareils auditifs de classe 1 correspondent aux modèles d’entrée de gamme. Leur prix est plafonné à 950 € et ils bénéficient d’un remboursement total par l’assurance maladie et les mutuelles. On parle dans ce cas de reste à charge zéro (RAC0). Il faut néanmoins posséder une mutuelle santé solidaire pour bénéficier de ce remboursement à 100% (c’est le cas de la majorité des contrats actuels).  


Les appareils auditifs de classe 2 se distinguent par un prix de vente libre. Ils peuvent être plus performants et disposer de davantage d’options que les appareils de classe 1. Leur prix débute à 950 € et ils peuvent dépasser les 3 000 € pour les modèles les plus chers. En fonction du contrat d’assurance complémentaire, il est possible qu’une partie reste à charge après les remboursements.  


Information importante toutefois, il est possible de corriger toutes les surdités, même les plus sévères avec un appareil de classe 1. 

EN SAVOIR PLUS 
QUELLES SONT LES AIDES AUDITIVES REMBOURSÉES À 100% ? 


Le devis normalisé, un document essentiel à la prise en charge

 
Avant tout achat d’aides auditives, l'audioprothésiste a pour obligation de transmettre à son client un devis normalisé. Il s’agit d’un document standardisé selon des règles établies par le gouvernement afin de garantir la transparence des informations. Il contient tous les détails importants concernant les appareils auditifs que le client envisage d’acheter, comme le modèle de l’appareil, ses caractéristiques techniques, son prix total, mais aussi le montant pris en charge par l’Assurance Maladie et la complémentaire. Il doit proposer au moins un appareil de classe 1, quelle que soit la perte auditive concernée.  


Remboursement des appareils auditifs par l'Assurance Maladie 

Quelle que soit la prestation concernée, le remboursement de l’Assurance Maladie est calculé en fonction d’une base de remboursement. En ce qui concerne les appareils auditifs, le montant pris en charge est de 60% de la base de remboursement de la sécurité sociale. L’âge de la personne appareillée a une influence directe sur le montant de cette base.  


Personne de plus de 20 ans
  • Appareil de classe 1 (prix de vente maximal de 950 €) : 60% de la base fixée à 400 €, soit un remboursement maximal de 240 € par oreille.  
  • Appareil de classe 2 : le remboursement de la sécurité sociale est exactement le même (240 € maximum par oreille).  
Avant 20 ans
  • Appareil de classe 1 (prix de vente maximal de 1 400 €) : 60% de la base fixée à 1 400 €, soit un remboursement maximal de 840 € par oreille.  
  • Appareil de classe 2 : le remboursement de la sécurité sociale est exactement le même (840 € maximum par oreille).  

Conditions d'éligibilité 

  • L’appareil auditif doit figurer sur la Liste des Produits et Prestations (LPP) pris en charge par la CPAM.
  • Une ordonnance est obligatoire pour bénéficier d’un remboursement pour l’achat d’un appareil auditif. Elle est délivrée par un médecin ORL ou un généraliste ayant suivi une formation en otologie médicale. Pour les enfants de moins de six ans, elle doit obligatoirement être délivrée par un ORL. 

Prise en charge des prestations d'adaptation et de suivi 

Au moment de l’achat d’aides auditives, la somme payée n’inclut pas que l’appareil, mais également un ensemble de prestations d’adaptation et de suivi. L’audioprothésiste doit ainsi vous proposer des séances de contrôle. Elles permettent d’ajuster les réglages, de vérifier la bonne utilisation de l’appareil et de réaliser l’entretien. Trois rendez-vous sont conseillés lors de la première année d’appareillage (trois, six et 12 mois après l’achat) et deux à partir de la seconde année (tous les six mois).  


Chez ALAIN AFFLELOU Acousticien, nous allons plus loin en vous offrant un suivi d’appareillage illimité.  


EN SAVOIR PLUS 
LE SUIVI D’APPAREILLAGE ILLIMITÉ 


Quel remboursement pour les piles et accessoires ? 

Comme pour les appareils auditifs, le remboursement des piles auditives et des accessoires s’élève à 60% de la base de remboursement. L’Assurance Maladie prend ainsi en charge trois à 10 paquets de six piles par année, selon la capacité de l’appareil. Là encore, la mutuelle rembourse le reste à charge. Les produits d’entretien (lingettes, pastilles nettoyantes, etc.) ne sont quant à eux pas remboursés.  


ACHETEZ VOS PILES AUDITIVES EN LIGNE 


Conditions de renouvellement 

La prise en charge des aides auditives par l’Assurance Maladie est renouvelable tous les quatre ans. Durant ce laps de temps, vous bénéficiez également d’une garantie légale de la part du constructeur. Si une panne n’impliquant pas votre responsabilité survient pendant la garantie, la réparation ou le remplacement est gratuit.  

Sous certaines conditions, comme une évolution importante de la qualité de l’audition ou un appareil défectueux, un renouvellement anticipé peut être demandé. Les audioprothésistes ALAIN AFFLELOU Acousticien peuvent vous aider à déterminer si une exception est envisageable dans votre cas.  

EN SAVOIR PLUS 
RENOUVELER SES APPAREILS AUDITIFS


Remboursement par les mutuelles santé 

Grâce au panier 100% Santé, la mutuelle rembourse la totalité de la partie non prise en charge par l’Assurance Maladie pour l’achat d’une aide auditive de classe 1. Pour les appareils de classe 2, un reste à charge est possible.  

  • Appareil de classe 1 : la complémentaire rembourse la différence entre le prix de la prothèse (maximum 950 €) et la part prise en charge par la CPAM, soit au maximum 710 €. Il n’y a donc pas de reste à charge pour le patient.
  •  Appareil de classe 2 : la prise en charge dépend du contrat d’assurance. Dans tous les cas, le total du remboursement de la sécurité sociale et de la mutuelle ne peut excéder 1 700 € par oreille. Un reste à charge est donc possible.  


EN SAVOIR PLUS 
LES MUTUELLES ET LA RÉFORME 100% SANTÉ 


Comment choisir la bonne offre de mutuelle ?

 Il existe de nombreuses mutuelles santé et toutes ne couvrent pas de la même façon les dispositifs de correction auditive. Plusieurs critères sont à prendre en considération, à commencer par le prix de la prothèse à couvrir. N’hésitez pas à demander conseil à votre audioprothésiste ALAIN AFFLELOU Acousticien lors de votre passage dans l’un de nos 380 centres, partout en France. Il pourra vous proposer un accompagnement sur mesure et vous recommander nos mutuelles partenaires.  


JE PRENDS RENDEZ-VOUS POUR UN DEVIS 


Comment connaître mon reste à charge pour mes appareils auditifs ? 

Grâce à ce guide, vous savez tout de la prise en charge d’une aide auditive. Pour connaître le montant précis du remboursement de votre appareil, le plus simple reste de vous rendre chez un audioprothésiste. Il est votre contact privilégié pour évaluer vos besoins auditifs, vous présenter les différentes options disponibles et vous fournir un devis détaillé.  


Les audioprothésistes ALAIN AFFLELOU Acousticien vous accueillent dans plus de 380 centres dans toute la France. Faites leur part de vos besoins pour obtenir des recommandations personnalisées. Pour chacune d’entre elles, nous vous indiquons le remboursement de l’appareil auditif auquel vous avez droit ainsi que l’éventuel reste à charge.  


 
Le remboursement d'un appareil auditif dépend de son prix. Grâce au 100% Santé, une prise en charge complète est possible quelle que soit la perte auditive. 

Plus de publications

En voir plus

Toutes les aides pour l'achat d'un appareil auditif

Ce guide présente, pour chacune d’elles, le montant de l’aide, les conditions d’obtention ainsi que toutes les informations utiles pour comprendre son fonctionnement.

Lire l'article

Appareil auditif : quelle prise en charge CSS (ex-CMU-C) ?

Depuis la Réforme 100% Santé, les options de remboursement d’appareils auditifs se sont améliorées pour les personnes disposant d’une mutuelle santé.

Lire l'article

Les étapes pour choisir le bon audioprothésiste

Choisir un audioprothésiste compétent et fiable est une décision qui influence directement l’amélioration de votre audition ou de celle de vos proches.

Lire l'article