Vie quotidienne

Quand et comment renouveler son appareil auditif ?

Les appareils auditifs sont des petits bijoux de technologie et, comme toute technologie, ils ont une durée de vie limitée.

Quand et comment renouveler son appareil auditif ? 
Quand renouveler ses appareils auditifs ? 

Les appareils auditifs sont des petits bijoux de technologie et, comme toute technologie, ils ont une durée de vie limitée. Après quelques années d’utilisation, il peut être nécessaire de les remplacer, par exemple parce que la baisse d’audition a évolué ou tout simplement pour bénéficier de nouvelles fonctionnalités. Pour obtenir une nouvelle prise en charge, il faut pourtant se soumettre à certaines conditions. Ce guide vous explique en détail quand et comment renouveler ses appareils auditifs. 


Quels que soient le motif et le moment où vous souhaitez remplacer vos aides auditives, l’audioprothésiste est votre contact privilégié pour choisir le bon modèle, bénéficier de réglages adaptés et simplifier vos démarches administratives. ALAIN AFFLELOU Acousticien vous accueille et vous offre un accompagnement personnalisé dans plus de 380 centres en France.  


QUAND REMPLACER SES APPAREILS AUDITIFS ?

L’efficacité des appareils auditifs peut diminuer avec le temps en raison de divers facteurs comme l’évolution de la perte auditive de l’utilisateur ou l’usure des composants électroniques. Les progrès constants en miniaturisation et l’apparition de nouvelles fonctionnalités peuvent également justifier le remplacement de ses aides auditives.  


En cas d’évolution de la perte auditive 
L’évolution naturelle de la baisse d’audition est l’un des principaux facteurs pouvant entraîner le remplacement de ses appareils. Si vous remarquez une détérioration de votre audition malgré l’utilisation régulière de vos appareils, il est recommandé de consulter un audioprothésiste afin d’évaluer si de nouveaux réglages sont suffisants ou, au contraire, si un remplacement est nécessaire.  


Lorsque les appareils ne fonctionnent plus correctement 


Malgré leur petite taille, les aides auditives sont des équipements stables et robustes, capables de fonctionner correctement pendant plusieurs années. Comme tout dispositif électronique, ils peuvent néanmoins présenter des dysfonctionnements au fil du temps. Si vos appareils actuels tombent fréquemment en panne ou montrent des signes de diminution de la qualité du son, il peut être temps de les remplacer. Là encore, l’audioprothésiste est votre contact privilégié pour effectuer un diagnostic précis et déterminer si la réparation est possible ou si un remplacement est plus approprié.  


Pour profiter de nouvelles technologies 


Les progrès rapides dans le domaine des appareils auditifs ont pour conséquence l’arrivée régulière sur le marché de nouvelles fonctionnalités. Elles peuvent justifier de changer d’appareils d’auditifs si elles offrent des avantages significatifs, tels que des performances améliorées dans des environnements sonores spécifiques.  


JE DÉCOUVRE LES AIDES AUDITIVES 
ALAIN AFFLELOU ACOUSTICIEN 


Renouvellement d'appareil auditif : le cas standard 
Le renouvellement d’un appareil auditif est soumis à des critères spécifiques, établis par la sécurité sociale. Une période de quatre ans est ainsi nécessaire pour profiter d'une nouvelle prise en charge.  


L’article R165-24(1) de la sécurité sociale décrit les conditions nécessaires à un renouvellement de prothèses auditives. Les deux conditions sont cumulables et doivent donc toutes deux être remplies pour donner droit à la prise en charge du renouvellement :  


• L’appareil ne fonctionne plus, n’est pas réparable ou n’est plus adapté à la santé auditive de son utilisateur.  
• La durée normale d’utilisation (quatre ans) est écoulée.  


Les frais de renouvellement ou de réparation ne peuvent par ailleurs être pris en charge qu’après le délai de garantie écoulé (quatre ans dans la plupart des cas).  


Quelle date est utilisée pour calculer le renouvellement ? 


La période de quatre années débute le jour de la facturation de l'appareil auditif. Le renouvellement de la prise en charge est possible exactement quatre années après cela. Là encore, c'est la date de facturation de la nouvelle prothèse auditive qui est prise en considération. Il est donc possible de se renseigner sur les modèles et nouvelles technologies disponibles un peu avant cette date. Il est également envisageable de tester un nouvel appareil auditif le mois précédent l'échéance puisque la facturation ne se fait qu'au terme de l'essai, si celui-ci est concluant.  


DÉCOUVREZ NOTRE OFFRE D’ESSAI GRATUIT(1) 


Quel remboursement pour un renouvellement ? 
Lors d’un nouvel achat respectant les conditions de renouvellement, la personne appareillée bénéficie du même remboursement que pour un premier appareillage. Le montant pris en charge et, par différence, le reste à charge, dépendent principalement du prix et de la catégorie de l’appareil. 


Depuis la réforme 100% Santé, une nouvelle prise en charge est possible tous les quatre ans :  

 
•  Classe 1 (appareils jusqu’à 950 €) : remboursement à 100%. L’Assurance maladie rembourse au maximum 240 € par appareil auditif (840 € pour les moins de 20 ans) et la complémentaire santé prend en charge le reste.  

•  Classe 2 (appareils de plus de 950 €) : reste à charge possible. L’Assurance maladie propose les mêmes conditions de remboursement, le montant remboursé par la mutuelle dépend quant à lui des clauses du contrat. Si un reste à charge subsiste, il est possible, sous conditions, de bénéficier d’une aide de l’État (prestation de compensation du handicap PCH notamment).  


EN SAVOIR PLUS 
PRIX ET REMBOURSEMENT DES APPAREILS AUDITIFS 


Quelle est la durée de vie d'une aide auditive ? 
La durée de vie moyenne d'une aide auditive est de quatre ans. Il est bon de préciser que, pendant ces quatre années, l'appareil bénéficie d'une garantie constructeur. En cas de panne ou de dysfonctionnement qui n'est pas de la responsabilité directe de l'utilisateur, la réparation ou le remplacement est donc couvert par le fabricant.  

Il est de plus fréquent qu'un appareil auditif fonctionne six, sept ans ou même davantage. La période de renouvellement de quatre années est donc suffisamment courte pour couvrir la grande majorité des besoins. Dans certaines situations exceptionnelles, un renouvellement anticipé peut être demandé.

 
Peut-on renouveler un appareil auditif avant quatre ans ? 
Dans certains cas, et après avis d’un médecin-conseil, il est possible de bénéficier d’un renouvellement anticipé.  

Pour profiter d’une prise en charge avant les quatre années réglementaires, il faut dans un premier temps consulter son médecin ORL. S’il l’estime nécessaire, il rédige un certificat médical circonstancié, essentiel pour formuler une demande auprès de l’Assurance Maladie avant la fin du délai de garantie. Le dossier est ensuite soumis au service médical. Si le médecin-conseil valide la demande, un renouvellement avant les quatre ans est possible.  


En cas de refus, une éventuelle mutuelle santé, assurance habitation multirisque ou assurance spécialement conçue pour la couverture des appareils auditifs peuvent couvrir au moins une partie des frais.  

Faut-il une nouvelle ordonnance pour un remplacement d'appareil auditif ? 

Un appareil auditif, quel que soit son type (contour d’oreilles, mini-contour d’oreilles ou intra-auriculaire) est un dispositif médical. Une ordonnance est donc indispensable pour son achat et pour sa prise en charge, en premier appareillage comme un renouvellement. Elle est valable un an.  


Une ordonnance pour un premier appareillage ne peut être prescrite que par un médecin ORL ou un médecin généraliste ayant suivi une formation en otologie médicale. Seul l’ORL peut néanmoins rédiger une prescription pour un enfant de six ans ou moins. Dans le cadre d’un renouvellement pour une personne de plus de six ans, tout médecin est habilité à rédiger l’ordonnance. Une simple visite chez un généraliste est donc possible. Avant cet âge, un rendez-vous chez un ORL reste indispensable.  


EN SAVOIR PLUS 


Les démarches à faire pour un renouvellement d'appareil auditif 
Faire renouveler ses aides auditives implique de respecter un certain nombre d’étapes et d’être en possession de différents documents au moment de la demande de remboursement. C’est notamment le cas de l’ordonnance (fournie par son médecin) et du devis normalisé (fourni par l’audioprothésiste).  


Réaliser un bilan auditif chez un médecin ORL afin de faire le point sur sa santé auditive et obtenir une ordonnance.  
Prendre rendez-vous chez un audioprothésiste pour déterminer ses besoins, faire une pré-sélection de nouveaux appareils auditifs et obtenir un devis normalisé.  
Tester ses nouveaux appareils auditifs pendant au moins 30 jours.  
Une fois l’achat réalisé, et si les conditions de renouvellement sont remplies, envoyer les documents utiles à sa Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et à sa mutuelle afin d’obtenir un remboursement total ou partiel.  


EN SAVOIR PLUS 
LES MODALITÉS DE REMBOURSEMENT D’UNE AIDE AUDITIVE 

Pour conclure : un renouvellement d’appareil auditif simplifié grâce à votre audioprothésiste ALAIN AFFLELOU Acousticien 

ALAIN AFFLELOU Acousticien facilite votre parcours auditif en vous faisant bénéficier de démarches administratives simplifiées, d’offres exclusives et de facilités de paiement.  


Nos audioprothésistes diplômés vous reçoivent dans plus de 380 centres dans toute la France. Quel que soit celui que vous choisissez, vous profitez de notre expertise et d’un accompagnement personnalisé dans le renouvellement de vos aides auditives. Vous bénéficiez également de nos offres exclusives, comme Tchin Tchin Audio qui vous permet de repartir avec une seconde paire d’aides auditives pour 1 € de plus. Après l’achat, nous garantissons un suivi d’appareillage illimité(2), incluant l’aide à l’adaptation, l’optimisation des réglages et leur entretien régulier.  


 
Il est possible de bénéficier d'un remboursement pour le renouvellement d'un appareil auditif tous les 4 ans. Quelques conditions sont toutefois à respecter. 

Plus de publications

En voir plus

Toutes les aides pour l'achat d'un appareil auditif

Ce guide présente, pour chacune d’elles, le montant de l’aide, les conditions d’obtention ainsi que toutes les informations utiles pour comprendre son fonctionnement.

Lire l'article

Appareil auditif : quelle prise en charge CSS (ex-CMU-C) ?

Depuis la Réforme 100% Santé, les options de remboursement d’appareils auditifs se sont améliorées pour les personnes disposant d’une mutuelle santé.

Lire l'article

Remboursement appareil auditif : tout savoir sur la prise en charge

Au moment de faire son achat, en premier appareillage comme en renouvellement, la question du prix se pose.

Lire l'article