Technologies

Tout ce qu’il faut savoir sur les piles pour les appareils

On distingue plusieurs catégories de piles pour un appareil auditif. Quelles sont-elles ? Quels sont les principaux critères à retenir pour bien les choisir ?

Comment fonctionnent les piles pour les aides auditives ?


Avant de se pencher sur les différentes classes de piles pour aide auditive, il est essentiel de s’attarder sur leurs particularités. Selon leur taille et leur aspect, il serait en effet tentant de les remplacer par d’autres types de piles boutons, notamment celles prévues pour des montres ou des calculatrices. Pour autant, seuls les accessoires des fabricants et des marques reconnues sont utilisables dans les aides auditives. Cela s’explique par un blindage spécifique qui empêche de dégrader les appareils, ainsi que leurs performances.

 

Solliciter un professionnel de l’audition, comme un audioprothésiste ALAIN AFFLELOU Acousticien, est recommandé pour acheter vos piles auditives. Il s’agit de piles boutons de type zinc-air. En l’absence de mercure, elles sont réputées pour avoir un moindre impact sur l’environnement. Autre avantage : cette technologie garantit une qualité d’alimentation constante pendant toute la durée de vie du produit. Il n’y a ainsi jamais de baisse de la qualité sonore ou d’altération de l’autonomie.

 

Quelles sont les principales catégories de piles pour aide auditive ?


Comme évoqué précédemment, il existe plusieurs catégories de piles pour les appareils auditifs. En règle générale, cette particularité tient à la taille des appareils et, par conséquent, de l’emplacement dédié au système d’alimentation. Le premier critère de choix s’appuie donc sur les dimensions, plus précisément le diamètre et la hauteur des piles. On distingue quatre classes de piles dont la couleur est un code d’identification universelle :

  • les piles 10 ou PR70 (couleur jaune) : elles sont essentiellement destinées aux appareils intra-auriculaires, ainsi qu’aux mini-contours d’oreilles de type RIC (Receiver In the Canal). Leur durée de vie oscille entre 5 et 10 jours ;
  • les piles 13 ou PR48 (couleur orange) : utilisables pendant 6 à 14 jours, elles s’adressent surtout aux intra-auriculaires et contours d’oreilles de type BTE (Behind The Ear) ;
  • les piles 312 ou PR41 (couleur marron) : cette catégorie couvre plusieurs gammes d’aides auditives, comme les intra-auriculaires ITE (In The Ear), les mini-contours d’oreilles RIC et les contours BTE. Leur autonomie excède rarement 10 jours ;
  • les piles 675 ou PR44 (couleur bleue) : cette solution d’alimentation est surtout conçue pour les contours d’oreilles BTE. Ces piles peuvent fonctionner de 10 à 20 jours en fonction du nombre d’heures d’utilisation de l’aide auditive.

 

Quant au remboursement des piles auditives, il varie selon la gamme de produits. Ce critère permet de déterminer le nombre de paquets autorisé sur une année. La prise en charge se distingue par le code de couleur précédemment évoqué. À titre d’exemple, les piles 10 sont limitées à 10 lots avec une prise en charge de 60 % sur une base de 15 €, soit 9 €. Autre situation : les piles 312 sont limitées à 7 lots, sur une base de 10,50 €. Toujours à hauteur de 60 %, le remboursement de la Sécurité sociale est de 6,30 €. Ces estimations se doublent pour deux prothèses auditives.

 

Spécialistes de l’audiologie, nous vous proposons une offre exhaustive de piles ALAIN AFFLELOU Acousticien pour l’ensemble des 4 catégories précitées, et qui répond aux standards de toutes les aides auditives. Cela passe, entre autres, par la différenciation avec le code couleur.

 

À partir de la boutique en ligne, il est également possible de les commander en lot afin de réaliser des économies substantielles sur leur prix d’achat. Si nécessaire, votre audioprothésiste peut vous conseiller et vous fournir des informations supplémentaires sur les piles pour aide auditive et les équipements de connectivité. Des accessoires sont aussi disponibles auprès de votre audioprothésiste, comme les chargeurs nomades et les micros déportés.

 

Des critères non négligeables pour le choix de vos piles pour aide auditive


Autre aspect technique à prendre en compte pour les piles de vos aides auditives : leur capacité, traduite en mAh (milliampère par heure). Cette valeur sert à estimer la quantité maximale d’énergie pour une sollicitation nominale. Il s’agit d’un élément essentiel, mais qui ne permet pas forcément de distinguer l’autonomie d’un système ou du produit en question. Cela dépend aussi de la fréquence d’utilisation et des modes de fonctionnement, par exemple de l’usage de la fonction réduction des sons environnants ou de celle du traitement des acouphènes avec un bruit de fond. Selon ces estimations, l’autonomie est de 6 jours en moyenne pour une sollicitation quotidienne et standard.

 

À titre indicatif, les aides auditives rechargeables se chargent la nuit lorsque la personne dort. Ensuite, elles sont opérationnelles toute la journée. Vous pouvez prendre rendez-vous dans un centre auditif ALAIN AFFLELOU Acousticien pour essayer gratuitement* des aides auditives rechargeables. Afin de veiller à une autonomie optimale, pensez à vérifier si le produit sélectionné est compatible avec le Bluetooth Low Energy. Il s’agit d’une connectivité sans fil qui permet de consommer moins d’énergie qu’un système « classique ». Quel que soit le type de piles pour appareil auditif à acheter, la tension est en revanche similaire pour toutes les catégories. À titre informatif, elle est de 1,4 volt.

 

Comment changer la pile d’un appareil auditif en toute simplicité ?


Si vous percevez des bips récurrents pendant le port de votre aide auditive, cela indique qu’il est nécessaire d’effectuer le remplacement de vos piles auditives, car elles arrivent en fin de vie. Sauf particularité technique exceptionnelle, leur changement demeure aussi simple et facile à réaliser que sur un autre appareil. Procédez de la façon suivante :

  • distinguez le compartiment des piles et faites-le glisser vers l’extérieur de manière manuelle et sans forcer ;
  • retirez la pile en fin de vie en vous assurant qu’elle ne présente aucun gonflement ou fuite ;
  • identifiez les pôles négatif et positif avant d’insérer votre nouvelle pile pour aide auditive dans le sens indiqué.

 

Pour certaines gammes de produits, vous devez ôter une languette ou un film adhésif après avoir placé la pile. Cette particularité peut éventuellement faciliter sa pose dans l’emplacement prévu à cet effet. Si le fabricant de piles le propose, la procédure de remplacement peut être simplifiée et réalisée à l’aide d’un stylo magnétique.

 

Ensuite, il vous faut patienter 2 à 3 minutes pour profiter d’un fonctionnement optimal. En cas de souci, vérifiez que le compartiment se ferme correctement. Assurez-vous qu’il ne soit pas encrassé ou présente des impuretés. Contrôlez aussi la polarité. L’ensemble de ces éléments peut empêcher le fonctionnement normal de l’aide auditive. Si le problème persiste, faites appel à nos équipes ALAIN AFFLELOU Acousticien pour l’identifier et le résoudre.

 

Les conseils et les bons réflexes à mettre en pratique lors de l’utilisation de vos piles auditives


Il est recommandé d’acheter à l’avance un ou plusieurs lots de piles pour aide auditive. Cela vous assurera une utilisation sans interruption de votre appareil. Pour des conditions de stockage idéales, placez-les dans un lieu à température ambiante, soit une moyenne de 10 à 25 °C. Ne les exposez pas directement aux rayons du soleil. Contrairement à certaines idées reçues, elles ne doivent pas être remisées au frais ; dans un réfrigérateur, par exemple. Une fois les piles ouvertes - c‘est-à-dire une fois exposées à l’air - elles se consomment donc ne les sortez que lorsque vous devez les changer. En ce qui concerne les piles usagées, retirez-les immédiatement des appareils pour éviter d’éventuels gonflements ou écoulements au niveau des circuits et des connexions.

 

De même, les piles pour aide auditive doivent se trouver dans un endroit sécurisé, hors de la portée des enfants ou des animaux de compagnie. En effet, en raison de leur taille, elles présentent un risque d’ingestion. En ce qui concerne l’élimination des piles usagées, de bonnes pratiques sont à adopter. Il faut les remettre à votre audioprothésiste ALAIN AFFLELOU Acousticien, ou dans un point de collecte dédié. Cela permet de les traiter et de les revaloriser. En aucun cas, elles ne doivent être jetées dans les ordures ménagères.

 

*Essai gratuit : Sous réserve d’une prescription médicale.

Plus de publications

En voir plus

Effet Larsen et aide auditive : comment s’en prémunir ?

Pour les aides auditives, le Larsen est un phénomène sonore qui se traduit le plus souvent par un sifflement. Comment peut-on s’en prémunir pour son appareillage ?

Lire l'article

Qu’est-ce qu’un implant cochléaire ?

Dispositif médical impliquant une opération chirurgicale, l’implant cochléaire permet de restaurer à tout âge des pertes auditives sévères.

Lire l'article

Comment fonctionne un appareil auditif ?

Outil couramment utilisé en cas de perte auditive, l’aide auditive fonctionne selon un système de base, auquel viennent s’ajouter différentes technologies.

Lire l'article