Questions fréquentes

Si vos aides auditives ne fonctionnent pas, vous pouvez effectuer quelques contrôles par vous-même avant de les faire réparer par votre audioprothésiste :

1) L’écouteur est bouché
Si votre écouteur est bouché, la qualité sonore est sans doute détériorée (grésillement, distorsion…) ou le volume moins élevé. Il s’agit tout simplement de résidus de cérumen qui obstruent l'écouteur. Il vous suffit de remplacer le filtre pare-cérumen et de remettre votre aide auditive.

2) L’écouteur est en panne ou n’est pas bien connecté
Si vous avez changé les dômes, les piles et les filtres pare-cérumen et que vos aides auditives ne fonctionnent toujours pas correctement, vos écouteurs sont peut-être en panne et il conviendra de les remplacer. Toutefois, pensez à vérifier que l’écouteur est bien clipsé au boitier de l’appareil. S’il est mal connecté, la qualité du son n’est pas bonne (distorsion, grésillements…).

3) La qualité et le volume sonore sont différents dans la journée ou le son est moins élevé
Vos aides auditives ne sont plus aussi performantes qu’auparavant ? Ne vous inquiétez pas, c’est peut-être tout simplement une question de piles ou de puissance. Changez-les puis remettez vos aides auditives. Si vous ne retrouvez pas les performances de vos appareils auditifs, contactez votre audioprothésiste pour réaliser un entretien complet de votre équipement.

4) Les intra-auriculaires et l’humidité
Les appareils auditifs intra-auriculaires sont particulièrement sensibles à l’humidité (transpiration, climat, vapeur). Mais cela peut-être la cause de pannes électroniques. En effet, de l’eau peut s’infiltrer dans vos aides auditives et les abîmer. Pour vous prémunir de ce risque, pensez à bien sécher vos appareils à l’aide d’un spray sachant ou d'un gobelet de séchage

Le sifflement d’une aide auditive, nommé larsen, est un phénomène assez courant. Il permet notamment de tester le bon fonctionnement des équipements. Néanmoins, une fois les aides auditives portées, ces sifflements doivent disparaitre.

Identifier la source du sifflement :

  • Lorsque l’amplification sonore est trop élevée, un sifflement peut se produire. La première chose à faire est de diminuer le volume de vos équipements à l’aide de votre télécommande ou de votre application mobile. N’hésitez pas à en parler à votre audioprothésiste pour qu’il réajuste votre amplification.
  • Votre écouteur ou votre tube sont défectueux. Afin d’arrêter le sifflement, votre audioprothésiste procédera probablement à son remplacement.
  • Du cérumen obstrue votre conduit auditif ce qui empêche la bonne propagation du son. Voir comment nettoyer mes oreilles.
  • Votre conduit auditif s’est modifié et vos appareils auditifs sur-mesures ne sont plus adaptés. Dans ce cas n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre audioprothésiste.

Identifier la cause :

  • L’écouteur est mal connecté au boitier de votre aide auditive, n’hésitez pas à vérifier et, le cas échéant à le reconnecter.
  • L’écouteur est défectueux (en panne ou usé), il faudra probablement le remplacer. Demandez conseils à votre audioprothésiste.
  • Le réglage de votre amplification sonore n’est pas optimal : le son sature. La première chose à faire est de diminuer le volume de vos équipements à l’aide de votre télécommande ou de votre application mobile. Si cela persiste, n’hésitez pas à en parler à votre audioprothésiste qui réajustera votre amplification.

S'il s'agit de votre première paire d'aides auditives ou si vous venez de renouveler vos appareils, il se peut que vous entendiez votre propre voix, avec une résonance et/ou une réverbération. Ce phénomène, tout à fait normal, appelé otophonie, s’explique par deux raisons : le fait que vous ayez quelque chose dans l’oreille (embout sur-mesure, dôme ou aide auditive intra-auriculaire) et votre voix est également captée par les microphones et amplifiée.

Le plus souvent, la gêne occasionnée par l’otophonie diminue avec le temps, selon une période plus ou moins longue en fonction de chacun. Néanmoins, si la gêne persiste, n’hésitez pas à demander conseils à votre audioprothésiste qui effectuera des réglages spécifiques pour diminuer la résonance de votre propre voix.

1) Les raisons qui peuvent l’expliquer :

  • Le Bluetooth: les piles de vos équipements se déchargent plus rapidement si vous avez une utilisation importante de cette fonctionnalité.
  • Le réglage de l’amplification : lors de votre dernière visite de contrôle chez votre audioprothésiste, votre perte auditive a changé et votre amplification a été augmentée. Une plus grande amplification requière une plus grande consommation d’énergie, vos piles s’usent donc plus rapidement.

2) Conseils pour la préservation de vos piles d'aides auditives :

  • Rangez vos piles dans un endroit sec à l’abri de la chaleur et de l’humidité.
  • Evitez un endroit trop frais ou en altitude car cela réduit le voltage et donc la puissance de vos piles.
  • Si vous êtes gêné par l'utilisation des piles, vous pouvez demander à votre audioprothésiste d'essayer un appareil auditif rechargeable lors de votre renouvellement.
  • La baisse d’audition est un phénomène naturel qui nous concerne tous. On appelle cela la presbyacousie. Cela se traite facilement avec des appareils auditifs. Afin de déterminer si vous avez une perte auditive, vous pouvez vous rendre dans un centre ALAIN AFFLELOU Acousticien proche de chez vous afin de bénéficier gratuitement* d’un test auditif. Ce test est effectué par un audioprothésiste diplômé d’État. * : test non médical

    Oui, il est indispensable d’avoir une ordonnance d’un médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste) pour acheter un appareil auditif car il s’agit d’un dispositif médical.

    Les appareils auditifs sont des dispositifs médicaux pour traiter une baisse d'audition. Ils peuvent donc s'adapter à de nombreux types de perte auditive. Votre audioprothésiste ALAIN AFFLELOU Acousticien vous aidera à choisir l'aide auditive qu'il vous faut en fonction de vos besoins, de votre trouble auditif et de votre budget. Il existe de nombreuses solutions pour vous permettre de retrouver votre bien-être auditif et nous sommes là pour trouver celles qui vous conviennent le mieux.

    Chez ALAIN AFFLELOU Acousticien, il est possible d’essayer gratuitement* des aides auditives pendant 30 jours, chez vous et sans engagement. Pour cela, contactez votre centre auditif le plus proche afin de prendre rendez-vous avec nos audioprothésistes. Pour trouver votre centre, cliquez ici. *: uniquement sur prescription médicale

    Seul un audioprothésiste est à même de vous faire un devis pour vos futures aides auditives après avoir effectué les tests nécessaires. Pour réaliser un devis, nous vous invitons à prendre rendez-vous dans l'un de nos 330 centres auditifs en France.

    Le coût d'une paire d'appareils auditifs varie en fonction de plusieurs facteurs. Si vous choisissez un produit de dernières générations avec de nombreuses options, le prix sera plus élevé. Le modèle et la marque peuvent également faire varier le coût des aides auditives. Mais les équipes ALAIN AFFLELOU Acousticien s'engagent pour votre bien-être auditif. Nos audioprothésistes diplômés d'Etat vous aideront à trouver les appareils qui vous conviennent en fonction de votre budget et vous pourrez bénéficier des offres exclusivesALAIN AFFLELOU Acousticien.

    Le prix des aides auditives comprend l’équipement auditif en lui-même ainsi que tous les rendez-vous d’adaptation et de réglages dont vous pourriez avoir besoin. Il inclut également les contrôles annuels durant toute la durée de vie de vos appareils ainsi que la garantie pendant 4 ans de vos aides auditives.

    Les appareils auditifs sont des dispositifs médicaux et donc ils bénéficient à ce titre d'une prise en charge par la Sécurité Sociale. Pour plus d'informations, prenez rendez-vous avec votre audioprothésiste ALAIN AFFLELOU Acousticien.

    Retrouvez tous les centres auditifs ALAIN AFFLELOU Acousticien en cliquant ici. Vous arriverez sur la fiche de votre centre avec ses informations de contact ainsi que ses horaires.

    Notre service client est disponible du lundi au vendredi de 9h30 à 18h. Contactez-nous au   Téléphone.

    Vous avez également la possibilité de nous contacter par email en complétant le formulaire qui se trouve sur cette page

    Vous ne souhaitez plus recevoir de SMS de notre part et ne savez pas comment le demander ? Pas de panique, nous vous expliquons tout sur ce service gratuit ! Les instructions suivantes ne vous désabonnent que des SMS, pas des e-mails.

    STOP SMS

    Sauf si le SMS est lié à un service et non à une promotion, il y a toujours une instruction STOP dans nos SMS. Pour vous désinscrire des SMS, suivez simplement les instructions :

    • Si le SMS vous indique « STOP au 36111 » :
    1. Créez un nouveau sms au numéro 36111 (SMS non surtaxé)
    2. Ecrivez STOP
    3. Envoyez le SMS
    4. Une confirmation SMS de prise en compte de votre demande est envoyée immédiatement : vous serez désinscrit sous 24h

    • Si le SMS vous indique « AASTOP au 36063 » :
    1. créez un sms au n° 36063 (SMS non surtaxé)
    2. écrivez AASTOP
    3. Envoyez le SMS
    4. Une confirmation SMS de prise en compte de votre demande est envoyée immédiatement : vous serez désinscrit sous 24h

    • Si le SMS vous indique « AAASTOP au 36063 »
    1. créez un sms au n° 36063 (SMS non surtaxé)
    2. écrivez AAASTOP
    3. Envoyez le SMS
    4. Une confirmation SMS de prise en compte de votre demande est envoyée immédiatement : vous serez désinscrit sous 24h

    • Si on vous propose un lien de redirection, c’est parce que vous habitez un département ou une région d’outre-mer et que votre indicatif téléphonique ne correspond pas à +33, suivez les étapes suivantes :
    1. Cliquez sur le lien indiqué après la mention « STOP » à la fin du SMS reçu
    2. Renseignez votre numéro de téléphone sur la page qui s’affiche pour confirmer votre désinscription

    VOUS NE TROUVEZ PAS D’INSTRUCTIONS DE STOP SMS ?

    Il peut alors s’agir d’un SMS de service (par exemple, un rappel de rendez-vous en magasin ou la réception de vos lunettes en magasin) et non d’une communication commerciale. Dans certains cas, il pourrait également s’agir d’un SMS envoyé directement par un de nos franchisés, auquel cas nous vous invitons à suivre les instructions pour vous désabonner si le « STOP SMS » ne fonctionne pas.

    LE « STOP SMS » NE FONCTIONNE PAS, QUE FAIRE ?

    Contactez notre Délégué à la Protection des Données (DPO)

    Si vous continuez à recevoir des SMS commerciaux de l’enseigne ALAIN AFFLELOU malgré la réalisation des manipulations préconisées ci-dessus, il se peut que cela soit lié à un dysfonctionnement de la fonctionnalité de « STOP SMS ».

    Dans cette hypothèse, nous vous invitons à nous faire part de ce dysfonctionnement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l’adresse suivante : DPOcontact@afflelou.net.

    Vous pouvez également nous transmettre votre demande en remplissant le formulaire de contact disponible à l’adresse suivante : https://www.afflelou.com/contact/email , en sélectionnant « Demande relative à vos données personnelles » dans le menu déroulant.

    Signalez les SMS indésirables

    Il se peut que le SMS que vous ayez reçu soit en réalité un spam envoyé par un tiers à l’enseigne ALAIN AFFLELOU à des fins malveillantes.

    Dans cette hypothèse, nous vous invitons à transférer le SMS reçu au 33700, qui est le numéro de la plateforme dédiée à la lutte contre le spam SMS. Ce signalement permettra de transmettre aux opérateurs téléphoniques les numéros émetteurs de spams. Il s’agit d’une démarche citoyenne qui bénéficiera à l’ensemble des consommateurs !

    L’envoi d’un SMS au 33700 est gratuit pour les clients Bouygues Telecom, Euro-Information Telecom (NRJ Mobile, Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile, Cofidis Mobile, Auchan Telecom), Orange et SFR. Pour les autres opérateurs proposant ce service, l’envoi peut être facturé au prix d’un SMS normal.

    Pour en savoir plus sur l’identification d’un spam SMS et la procédure de signalement de ces derniers, nous vous invitons à consulter le site internet du 33700 à l’adresse : https://www.33700.fr/identifier-et-signaler-un-spam-sms/.

    Je reçois des SMS alors que je suis inscrit sur les listes d’oppositions BLOCTEL, comment est-ce possible ?

    Le dispositif d’inscription à la liste anti-démarchage téléphonique instauré par la loi du 17 mars 2014 relative à la consommation ne vaut que pour les appels téléphoniques et non pour les SMS et spams vocaux. Il est donc possible que vous receviez des SMS commerciaux même si votre numéro de téléphone mobile est inscrit sur cette liste.

    Pour en savoir plus sur la procédure d’inscription sur les listes d’opposition, nous vous invitons à consulter l’espace consommateur du site internet BLOCTEL, accessible à l’adresse suivante : https://conso.bloctel.fr/.