Votre enseigne ALAIN AFFLELOU consacrée au bien-être auditif.
Contactez-nous: 0800 74 30 40

Témoignage de franchisés

  • Yann BOUCHET, partenaire audioprothésiste installé en région PACA où il gère 24 centres Alain Afflelou Acousticien. YANN a rejoint l’enseigne en 2012.



    Vous étiez habitué à travailler uniquement sur des centres exclusifs. Aujourd’hui vous avez 24 adresses dont 14 en « espace » au sein de magasin d’optique Alain Afflelou. Comment avez-vous appris à travailler en « espace » ?
    Les deux cultures pouvaient apparaître au départ différentes, il s'est avéré que le fonctionnement en « espace » était très proche d'un fonctionnement en magasin exclusif. La clé est de pouvoir créer des synergies entre les équipes et avoir des relais dans les équipes optique pouvant accompagner les clients sur l'audio. Les approches en termes de relation clients ou de discours commercial sont très similaires. Les clients souhaitent le même niveau de service. C'est finalement très naturel pour les clients d'être pris en charge pour leurs deux équipements au sein du même espace.

    Comment arrivez-vous à gérer la problématique de trouver des audioprothésistes ?
    J'ai la chance depuis de 20 ans d'avoir une équipe fidèle. Toute mon équipe d'audioprothésistes m'a suivi dans le passage sur l'enseigne Afflelou. La plupart de mes audioprothésistes sont associés et cooptent volontiers des confrères pour intégrer l'équipe en tant qu'associés.

    Sur quels critères avez-vous construit votre plan de développement ?
    Sur un maillage cohérent de la zone de chalandise, et selon la volonté et l'enthousiasme de l'opticien à apporter à sa clientèle un service complémentaire et dynamique. La meilleure façon d'assurer le succès de ce développement reste la motivation des équipes à travailler ensemble.

  • Ségolène GRUAIS. Elle a travaillé pour plusieurs enseignes : Entendre, audition mutualiste et Optical Center. Elle est partenaire audioprothésiste Alain Afflelou Acousticien depuis 11/2016. Ségolène possède 2 espaces sur les villes de Vannes et d’Auray.



    Vous êtes audioprothésiste et vous gérez deux espaces aménagés au sein de magasins d’optique Alain Afflelou. Comment assurez-vous une qualité de service à vos patients ?
    J’assure une qualité de service grâce à un temps de présence de minimum 2 jours par semaine dans chacun de mes centres. De plus, l’équipe optique s’occupe d’accueillir et répondre aux questions des clients tous les jours de la semaine. Un client a toujours un interlocuteur, c’est une vraie force. Etant libre dans le choix du matériel audio prothétique, j’ai choisi un matériel de dernier génération ce qui me permet de réaliser des tests auditifs de qualité. L’enseigne m’offre également un large référencement de fabricants, ce qui me permet de proposer le meilleur appareillage en fonction des besoins de mes patients et bien entendu aux meilleurs prix.

    Quel est l’impact de l’enseigne ALAIN AFFLELOU ACOUSTICIEN auprès de vos patients ?
    L’image de marque d’AFFLELOU m’a permis de pouvoir me créer une patientèle rapidement. J’avais des futurs patients qui attendaient impatiemment l’ouverture pour faire leurs solutions auditives. La notoriété m’a permis de renforcer la confiance, et l’assurance d’une qualité de service. De plus, la politique commerciale attrayante avec Tchin Tchin Audio, associé à la notoriété de l’enseigne rassure les clients.

  • Olivier KOSZTUR qui a été le premier audioprothésiste à rejoindre l’enseigne AAA en 2011 en tant que partenaire-franchisé. Il est présent sur la région Nord avec 3 centres exclusifs et 2 espaces acoustiques.



    Vous êtes audioprothésiste mais vous êtes surtout le premier franchisé à nous avoir rejoints en 2011. Quelles ont été les raisons de ce choix ?
    Apres avoir été salariés, nous souhaitions réaliser le challenge de devenir patron de notre société. Afin de démarrer dans les meilleures conditions possibles, il était important pour nous de pouvoir nous consacrer pleinement à mon métier d'audioprothésiste. Et pour cela, ne pas s’occuper de tout ce qui est très chronophage… Après avoir rencontré l’équipe Alain Afflelou Acousticien, nous étions persuadés que l’enseigne apporterait ce qu’il manquait dans le monde de l’audio c’est-à-dire une communication innovante, des campagnes publicitaires tv et des prix très attractifs et de pouvoir bénéficier de la notoriété d’une enseigne forte connue et reconnue. Nous n’avons donc pas hésité et nous nous sommes engagés en tant que franchises Alain Afflelou Acousticien. Cela nous permet de nous consacrer entièrement à nos patients.

    Vous gérez, avec votre associée, uniquement des magasins exclusifs. Quelles sont les clés de votre succès ?
    L’exclusivité est pour nous gage de qualité, de professionnalisme et de totale indépendance dans ce métier, nous ne faisons que de l’audition. Nous n’avons pas changé nos méthodes, nous continuons l’appareillage de l’enfant ; les suivis ; les mesures in vivo etc... Et le tout avec du matériel de dernière génération ! Le succès ne peut venir qu’avec un travail sérieux rigoureux, tout en apportant une offre de prix exceptionnelle.

    Quels sont vos projets avec l’enseigne AAA ?
    Nous venons d’ouvrir notre cinquième centre et au fil des semaines, des audioprothésistes nous contactent car ils connaissent et reconnaissent notre qualité de travail. Ils souhaitent nous rejoindre pour développer de nouvelles villes ce que nous ferons sous peu dans le Nord et le Pas de Calais. Le challenge est intéressant, très motivant car avec Afflelou Acousticien rien n’est impossible...

  • Jérémy Cohen, partenaire audioprothésiste installé en région Ile de France. Jérémy nous a rejoint en 2012 et a ouvert depuis 1 centre exclusif et 5 espaces acoustiques.



    Vous êtes chez nous depuis 5 ans et vous avez aujourd’hui 7 centres ALAIN AFFLELOU ACOUSTICIEN. Vous êtes donc Chef d’entreprise et audioprothésiste. Comment êtes-vous organisé ?
    Les deux premières années d’activité j’ai travaillé seul. J’ai effectivement pu assurer mon développement par la mise en place d’une équipe qui est constituée aujourd’hui de 4 audioprothésistes salariés et d’une secrétaire administrative. La pérennité de mon développement repose principalement sur la qualité de mes collaborateurs et la solidité de cette structure. Un audioprothésiste redoute l’ennui. Or, chez moi, l’activité est si dense qu’un audioprothésiste travaille sur deux adresses maximum.

    Quel est l’accompagnement de l’enseigne ALAIN AFFLELOU ACOUSTICIEN au quotidien ?
    J’ai été accompagné par l’enseigne Alain Afflelou Acousticien, présente dès le lancement de mon activité. J’ai pu bénéficier de conseils judicieux. J’entretiens une relation de proximité avec mon animateur qui m’accompagne, et qui m’aide parfois à travers son réseau dans le recrutement de nouveaux audioprothésistes. Lorsque je rencontre une difficulté, celle-ci est solutionnée rapidement avec l’ensemble des interlocuteurs de l’enseigne qui ont une réelle expertise et un « vécu ».

    Que diriez-vous à un audioprothésiste qui hésite à franchir le pas pour devenir franchisé Alain Afflelou Acousticien ?
    Il est important de choisir une VRAIE enseigne, qui bénéficie d’une expertise et d’un historique. Pour un entrepreneur qui opte pour une exploitation en franchise, il faut prendre la meilleure. Celle qui saura à la fois se démarquer de la concurrence et l’affronter. Personnellement, j’ai commencé l’aventure chez Alain Afflelou Acousticien par le format « espace » qui nécessite peu d’investissement. Le risque financier est donc quasiment nul. Ce qui m’a permis d’assurer mon développement. Je continue à exercer mon métier d’audioprothésiste sur mon centre exclusif récemment ouvert.

  • Aymeric JUEN, partenaire audioprothésiste, est présent sur la région Occitanie. Il dispose actuellement de 5 centres exclusifs et 3 espaces acoustiques. Il nous a rejoints en 2013.



    Vous avez pris l’enseigne en 2014 en passant progressivement vos centres indépendants sous enseigne Alain Afflelou Acousticien. Quelles ont été vos motivations pour réaliser ce transfert d’enseigne ?
    L'audition est un secteur que je connaissais depuis 10 ans en tant qu'indépendant. L’arrivée d'Alain Afflelou Acousticien sur le marché de l'audio m'a semblé être une très belle opportunité de développement et de croissance pour mon entreprise.

    En tant qu’audioprothésiste, aujourd’hui, quel(s) constat(s) faites-vous suite à ce changement d’enseigne ?
    Après 3 années passées au sein du réseau, le constat est sans appel. C’est un véritable succès ! Cette opportunité extraordinaire m’a permis d’ouvrir de nouveaux magasins et capter une nouvelle clientèle, la philosophie d’Alain Afflelou Acousticien est de rendre plus accessible l’appareillage et d’offrir des solutions à nos patients, tout en restant des professionnels de l’audioprothèse.

    Vous êtes amené à recruter des audioprothésistes salariés. Quel message souhaitez-vous passer à un audioprothésiste qui souhaite devenir salarié au sein de notre réseau ?
    La notoriété du groupe Alain Afflelou, sa communication, son expertise permettent aux audioprothésistes de se concentrer sur leur cœur de métier tout en appareillant de nouveaux patients de plus en plus jeunes. Nous sommes là pour les former et les accompagner car pourquoi ne pas devenir eux-mêmes des partenaires.

  • Adam QUENTIN, audioprothésiste et partenaire franchisé depuis novembre 2016 ans avec 1 centre exclusif et 2 espaces acoustiques en région Hauts de France.



    Vous avez pris l’enseigne AAA en novembre 2016 et vous avez déjà 3 adresses. Quelles ont été vos motivations pour nous rejoindre ?
    L’idée de rejoindre l’enseigne correspondait tout à fait à ma vision de l’audioprothèse. Aujourd’hui l’appareillage auditif à un coût élevé, l’enseigne m’apporte une accessibilité de prix pour mes patients, relai d’information et de communication. Je me consacre donc pleinement à mon métier d’audioprothésiste.

    De quel accompagnement avez-vous pu bénéficier lors de votre arrivée dans l’enseigne ALAIN AFFLELOU ACOUSTICIEN ?
    Au lancement de mon activité, j’ai bénéficié de conseils avertis et principalement sur le développement commercial.

    En quoi, l’appartenance à un réseau de franchise, est-il important pour vous ?
    Intégrer et appartenir à un réseau de franchise est pour ma part très important car nous sommes épaulés sur de nombreux domaines. En tant qu’indépendant, le rythme est soutenu et nous n’avons pas cette force de frappe à nous renouveler. La franchise nous apporte des offres commerciales pour faciliter l’accessibilité, une notoriété, la communication etc…